La disjonction Maxillaire

Il arrive que la mâchoire supérieure soit restée trop étroite, ce qui entraîne un mauvais contact entre les dents supérieures et inférieures et un encombrement dentaire de la mâchoire supérieure.

Quand la croissance est terminée, il est nécessaire d’associer un traitement à l’aide d’un appareil dans le palais avec un acte chirurgical. Ce dernier permet de créer à nouveau une zone de croissance sur laquelle va pouvoir agir l‘appareil : c’est la technique classique.

La Préparation : L’orthodontiste met l’appareil en place peu de jours avant l’intervention.

L’intervention : est la même que l’ostéotomie maxillaire. Elle se déroule sous anesthésie générale. En plus de l’ostéotomie de Lefort 1, réalise une section du plateau palatin qui permet de “l’élargir” à l’aide de l’appareil mis en place par l’orthodontiste.

Les suites : Lors de l’hospitalisation courte et au cours des consultations postopératoires l’utilisation de l’appareil vous sera montré par l’orthodontiste ou le chirurgien.  Une consultation auprès de l’orthodontiste et du chirurgien est nécessaire quelques jours après la sortie.

De plus en plus, le Dr Ernenwein utilise la technique du Wilckodontics qui permet, sous anesthésie locale le plus souvent, d’éviter cette chirurgie plus lourde, et dont les suites sont plus longues.

–> Voir exemple d’une simulation de chirurgie de Lefort 1 –> Disjonction et impaction maxillaire dans un cas de sourire gingival

 

Les commentaires sont fermés.