La prise en charge des béances

En quelques points :

Les béances dentaires, sont fréquentes, souvent associées à la succion du pouce, (du doudou…), les béances dentaires, Les béances dentaires sont fréquentes, souvent traités orthodontiquement, elles doivent être prise en charge sur un plan fonctionnelle : la réduction de l’interposition linguale chez les enfants  lors qu’ils ont une interposition linguale et (ou) d’une déglutition primaire…

Selon l’âge, l’importance de la béance et l’association d’autres anomalies occlusales éventuelles, le traitement va comprendre :

1) Traitement des facteurs :
Corriger la position de la langue dans la bouche lors de la déglutitionet de la phonation c’est le role de l’orthophonie. Elle est très efficace vers 8-10 ans, si elle est accompagnée de l’abandon de la sucette, du pouce, du doudou… La présence d’une anomalie du positionnement linguale est un facteur important de récidive (même partielle).

2) Traitement orthodontique :
Il fait généralement appel aux élastiques, il est souvent long car il est en opposition avec les mouvemements de la langue.

3) Traitement chirurgical :
Classiquement, la chirurgie orthognathique est le traitement des beances plusieurs indications sont proposées ostéotomie ségmentaire (Schuchart d’impaction bilatérale ou encore Wassmund) ou les ostéotomie totale comme l’ostéotomie de Lefort 1 avec impaction postérieure.
Chez l’adolescent en fin de croissance présentant une macroglossie, on peut être amener à proposer une glossoplastie de réduction.

4) L’orthodontie facilitée par les corticotomies et les ancrages.
De nombreuses publications ont prouvés que les traitements orthodontiques associés aux corticotomies
permettent de traiter des beances importantes.

 

Taggé , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.