La chirurgie orthognathique assistée par ordinateur.

Depuis longtemps déjà, les prémisses de la chirurgie assistée par ordinateur sont visibles dans les congrès et les publications scientifiques : aujourd’hui la programation de la chirurgie des machoires est possible intégralement sur ordinateur accessible à tous

Le plus fréquemment le chirurgien va faire réaliser des gouttières qui déterminent la position des mâchoires l’une par rapport à l’autre.

Aujourd’hui, il est possible, grâce à l’impression en trois dimension, de fabriquer des plaques de titanes pour fixer les maxillaires dans la position prévue lors de la simulation.

Les différentes étapes franchies historiquement sont en fait la succession des différentes étapes de la planification de l’intervention.

Ch O AO (5 sur 7)

–> Fig 1 : Visualisation de la planification du guide de coupe d’une ostéotomie de Lefort

1) L’évaluation céphalométrique du décalage des bases osseuses : Elle est encore réalisée en 2D en routine (car les modèles 3D sont encore en cours d’évaluation pour l’essentiel).

2) La simulation de l’ostéotomie en 3D sur un massif facial reconstruit en volume à partir de coupes planes (voir un cas de simulation de chirurgie de Lefort 1 disjonction et impaction maxillaire dans un cas de sourire gingival)

3) La fabrication du guide de coupe et des plaques d’ostéosynthèse en trois dimension.

Les guides permettent de reproduire avec précision lors du geste chirurgical ce qui a été prévu lors de la chirurgie virtuelle.

 

 

 

 

 

© Dr Didier Ernenwein 2013

Taggé , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.